| Accueil | Nouveautés | Agenda | Contact |

< Tribune

Les bornes sont franchies


 

 

 

Les rémunérations des dirigeants des grandes entreprises sont faramineuses. Elles dépassent l'entendement. Et pas seulement aux yeux du salarié moyen. Je ne suis pas jaloux, je ne tombe pas dans la démagogie. Je suis pour l'entente et la paix entre les salariés. Mais dites-moi que répondre à la question : combien d'années de SMIC représente le salaire de Jean-Marie Messier : 5,7 millions d'euros pour six mois de fonction ? Et celui de Jean-Marie Fourtou, son successeur à Vivendi Universal : 500 000 euros ? De Michel Bon (France Télécom) 653 000 euros ? Les salaires plus modestes des patrons d'Air Liquide, Accor ou Saint-Gobain se situent aux alentours de 2,10 millions d'euros !

Et s'il n'y avait que les Présidents, les Vice-présidents ? Quel manque de transparence dans l'information, l'absence de contrôle, l'attitude ambiguë des administrateurs.

René AVARGUES

 

| Haut de page | Accueil | Mairie | Découverte | Vie locale |