| Accueil | Nouveautés | Agenda | Contact |

< Services au public

Eau du robinet

> Organisation distrib°

> Qualité

> Infos et conseils

> Contrôle sanitaire

> Analyse de l'eau à l'école de Gauriac

> Analyse de l'eau à la station de pompage de Roque de Thau

> Analyse de l'eau à la station de pompage des Demoiselles

Dans le Bourgeais, la gestion et la distribution de l'eau ne sont pas confiées à une multinationale privée, avide de bénéfices, mais à un Syndicat intercommunal.

Il s'agit donc d'un service public. Les prix sont stables et les excédents de gestion sont entièrement réinvestis pour le bien de tous.

Cependant les refus obstinés et répétés de l'Agence de l'eau d'affecter à notre canton les subventions auxquelles il a droit, ont conduit le SIAEPA à augmenter ses tarifs pour développer l'assinisement collectif.

Consulter les tarifs

Organisation de la distribution


L'eau distribuée sur l'ensemble du syndicat provient de 2 forages profonds (142 m et 215 m) qui captent la nappe de l'Éocène moyen.
L'eau subit ensuite un traitement de déferrisation et de chloration dans les stations de production de Roque de Thau à Villeneuve et des Demoiselles à Lansac puis est distribuée sur l'ensemble des 15 communes du Syndicat.

Le Syndicat des Eaux du Bourgeais assure la gestion de la distribution de l'eau.

La qualité de l'eau distribuée dans le Bourgeais


Bactériologie
. La qualité bactériologique est évaluée par la recherche de micro-organismes indicateurs d'une éventuelle contamination par des bactéries.
Résultats. Bonne qualité bactériologique.

Nitrates. Éléments provenant principalement de l'agriculture, des rejets domestiques et industriels. La teneur ne doit pas dépasser 50 mg/L.
Résultats. Teneur nulle. Taux de nitrates conforme.

Dureté. Teneur en calcium et en magnésium exprimée en degrés français (°F). Il n'y a pas de valeur limite réglementaire.
Résultats. Valeur moyenne = 14°F. Eau peu calcaire.

Pesticides. Substances chimiques utilisées pour protéger les cultures ou pour désherber. La teneur ne doit pas excéder 0,1µg/L.
Résultats. Aucune trace de pesticides n'a été détectée dans l'eau distribuée.

Fluor. Oligo-élément présent naturellement dans l'eau. La teneur ne doit pas excéder 1,5 mg/L.
Résultats. Teneur moyenne 0,15 mg/L. Teneur en fluor conforme.

Autres paramètres
Résultats. L'ensemble des autres paramètres mesurés est conforme.

Goût et Odeur. La désinfection de l'eau peut parfois engendrer des désagréments pour le consommateur (goûts et odeurs). Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) les taux de chlore utilisés ne constituent pas un risque pour la santé publique.
Si l'odeur, la couleur ou le goût de l'eau changent, siganlez-le au Syndicat des Eaux du Bourgeais.

Plomb. À la sortie des stations de traitement, l'eau ne contient pas de plomb. La présence de traces de plomb dans l'eau du robinet provient de la dégradation des canalisations en plomb qui peuvent encore subsister au niveau du branchement public et/ou du réseau intérieur de votre habitation. Le remplacement de toutes ces canalisations reste la solution la plus efficace pour éviter tout risque pour la santé.
Dans les habitats anciens équipés de tyauteries et/ou de branchements en plomb, laisser couler l'eau ayant stagné dans les canalisations (par exemple le matin au réveil ou au retour d'une journée de travail) avant de la consommer.

Informations et conseils sanitaires

Absence
Après quelques jours d'absence, laisser couler l'eau avant de la consommer. Pour ne pas la gaspiller, l'utiliser de préférence pour d'autres usages (chasse d'eau, lacage, arrosage...).

Température
Pour la boisson et la préparation des repas, préférer l'eau froide à l'eau chaude sanitaire. Une température élevée favorise la migration des métaux et le développement de bactéries dans l'eau.

Adoucisseur
Les traitements complémentaires sur les réseaux intérieurs d'eau froide (adoucisseurs, purificateurs, ...) sont sans intérêt pour la santé, voire même dangereux car, mal réglés, ils peuvent accélérer la dissolution des métaux des conduites ou, mal entretenus, devenir des foyers de développement microbien. Ces traitements sont à réserver aux eaux chaudes sanitaires.

Eau chaude sanitaire
Afin de réduire les risques de développement des bactéries et en particulier des légionelles, il est recommandé de :
- maintenir la température de production d'eau chaude à 55°C minimum et à 50°C au point d'usage (douche...) pour éviter tout risque de brûlure ;
- vidanger, détartrer régulièrement les ballons d'eau chaude ;
- nettoyer, détartrer les pommes et flexibles de douche, filtres de robinet (à remplacer si l'état d'usure le nécessite).

Puits ou forage privé
Toute possibilité de communication entre l'eau d'un puits ou d'un forage privé et l'eau d'adduction publique est interdite (ni vanne, ni clapet).

Fluor
Pour la prévention des caries dentaires, un apport complémentaire de fluor peut être recommandé lorsque sa teneur dans l'eau est inférieure à 0,3 mg/L : demandez conseil à votre médecin ou à votre dentiste.

Pour éliminer le goût de chlore
Mettez l'eau de boisson dans une carafe que vous placez une heure au réfrigérateur.
Il est préférable de consommer cette eau dans les 24 heures.

Contrôle sanitaire de l'eau distribuée

Le contrôle de la qualité de l'eau est confié à l'Agence régionale de santé d'Aquitaine.

En cas de dépassement des limites et des références de qualité une enquête est immédiatement effectuée en liaison avec l'exploitant.

Les informations ci-dessous sont fournies par
Agence régionale de santé d'Aquitaine

103 bis, rue Belleville
CS 91704
33063 BORDEAUX Cedex
Tél. 05 57 01 44 00 - Fax 05 57 01 47 85

L'ensemble des résultats analytiques et de l'ARS peuvent être consultés au siège du syndicat des eaux ou sur www.eaupotable.sante.gouv.fr

Analyse de l'eau : CANTINE SCOLAIRE - Gauriac
Visite de type D1 : analyse de routine d'un point de desserte normalement utilisé pour la consommation humaine (fichier pdf)
Analyse de l'eau : STATION DE POMPAGE DE ROQUE DE THAU - Villeneuve



Point de surveillance : Départ distribution
Localisation exacte : Robinet de la station

Visite de type P1 : analyse de routine au point de mise en distribution (fichier pdf)

Visite de type P2 : analyse complète au point de mise en distribution (fichier pdf)


Analyse de l'eau : STATION DE POMPAGE DES MOISELLES - Lansac


Point de surveillance : Départ distribution
Localisation exacte : Robinet de la station

Visite de type P1 : analyse de routine au point de mise en distribution (fichier pdf)

Visite de type P2 : analyse complémentaire au point de mise en distribution (fichier pdf)

| Haut de page | Accueil | Mairie | Découverte | Vie locale |