| Accueil | Nouveautés | Agenda | Contact |


< Budget

Budget 2008


| Fonctionnement |Investissements | Taxes locales |

FONCTIONNEMENT 2008
Ce tableau indique les dépenses obligatoires de la commune et ne tient pas compte d'éventuelles recettes exeptionnelles en 2008.
DEPENSES
Prévu
en 2007
Réalisé
en 2007
Prévu
en 2008
  RECETTES
Prévu
en 2007
Réalisé
en 2007
Prévu
en 2008

Charges à caractère général
Travaux d'entretien, électricité, carburant, affranchissements, assurances, éclairage public, télésurveillance Perrinque, etc.

 110 000  

84 133  

 118 750 
info 1

 

Atténuation des charges de personnel
Remboursements CES, CEC, arrêts maladie

7 000  
9 830  

2 500

Charges de personnel        

 167 500 
158 399  
 164 910 
info 2  
 

Produits des services
Garderie

4 207 
4 509  
5 410  

Autres charges de gestion courante  
Syndicats intercommunaux, associations, élus, service d'incendie, etc.

122 474

119 953


127 350 
info 3  

 

Impôts et taxes

196 044  
196 330  

225 154 
 Info 6  

Raccordements au réseau d'assainissement
 

Dotations et participations versées par l'Etat info. 6

220 627 
214 233     
199 241 
Info 7

Charges financières
- Intérêt des emprunts
- Remboursement en capital
(virement à la section d'investissament)


28 100 
39 800 


27 674
39 678 


25 800 
39 000 
info. 4 

 

Autres produits de gestion courante
Loyers (logements et commerces), location de salles

50 180  
49 005  
49 000 
Atténuation de produits
326 
326 
326 
  Travaux en régie
Dépenses imprévues  

12 298

0 

5 169 
Info 5 

 

Produits financiers et exceptionnels

2 000  
15 869 
0 
 
TOTAL des dépenses
479 698 
403 163  
 481 305 
 TOTAL des recettes
479 698 
489 776 
481 305 
Pour la réalisation des ces objectif, voir le budget 2009 (quand il sera disponible).

EXCÉDENTS DE FONCTIONNEMENT (= autofinancement)

Excédent brut réalisé en 2007 : 59 613 € (soit 489 776 - 403 163) Info 8
Excédent net réalisé en 2007 : 43 744
(il convient de retrancher les recettes exceptionnelles (soit 59 613 - 15 869)

Excédent prévu en 2008 : 5 169 € (ligne Dépenses imprévues) Info 5

 

INVESTISSEMENTS PREVUS en 2008
OPERATIONS
COÛT TTC
  RECETTES d'investissement
 

La plupart de ces investissements, notamment les plus onéreux, sont conditionnés à l'obtention de subvention (État, Région, Département).

Ils seront donc réalisés au fur et à mesure du versement des subventions qui s'y rattachent.

Cela explique aussi que certains investissements soient reportés d’une année sur l’autre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Subventions attendues

État : 107 471

Conseil Général : 66 972

Divers : 6 182

TOTAL : 177 625

La Gabare (paiements en cours + achats divers 5 000 €)

École : remplacement des portes et fenêtres en double vitrage

École : jeux de cour

École : informatisation des classes 11 ordinateurs + divers

École (cantine) : lave vaisselle

Gymnase : parafoudre + tire-fonds de la toiture + éclairage

Église : restauration du beffroi

Bâtiments communaux : fenêtres 1er étage de la Poste + Dupont + extincteurs

Falaise de Marmisson

Cimetière : Jardin du souvenir + Columbarium

Voirie & École : subventions sur travaux réalisés en 2007

Voirie : caniveau pressing + signalétique + 10 barrières + 1 table extérieure + bancs

La Gabare : parking + square avec jeux

La Gabare : écoulement eaux pluviales du parking

Éclairage public : Serquin, La Carre, Le Breuil

Réseaux : 1 bouche incendie à La Plaine

Achat terrain Grantéral

Achat terrain La Plaine (payé en 2006) subvention en attente

Secrétariat mairie : mobilier Gabare + 1 ordinateur + 1 imprimante + logiciels 3 000 € + photocopieur 6 000 €

Atelier municipal : tracteur 70cv + épareuse + chargeur

58 000

36 673

4 000

18 000

2 500

32 000

9 000

13 000

29 000

5 500

0

14 000

29 709

6 519

2 100

7 000

6 500

0

15 000

50 000

 
TOTAL
353 501  
 

TAXES LOCALES 2008 : par rapport à 2007 augmentation des taux de 2,88%
 

Taux d'imposition
Ces taux (en %) s'appliquent à la base d'imposition indiquée sur la feuille d'impôt
et permettent de calculer le montant de votre impôt.

Pas d'agmentation des taux cette année

Taxe sur le foncier non bâti
12,37%
Taxe sur le foncier bâti
24,67%
Taxe d'habitation
12,37

Info.1. C'est sur les charges à caractère général que nous pouvons, cette année encore, compter faire des économies. En effet, comme les années précédentes, l’équipe municipale fera son possible pour freiner ces dépenses et rester en dessous du budget prévu.
Cet effort se fait dans un contexte défavorable.
Le « panier du maire » est un indice spécifique qui mesure l’inflation constatée pour les communes. Il est calculé par l’Association des Maires de France. Pour 2007 il indique une hausse des dépenses communales de 3,4%, contre 1,2% pour l’inflation des ménages (hors tabac), soit un écart de + 2,2 points. Les frais financiers, le prix de l’eau, du carburant, des matériaux, du gaz et de l’électricité pèsent lourd sur le budget des communes. Voici deux exemples : le coût des mêmes travaux réalisés sur la toiture du gymnase est multiplié par 5 à 6 entre 2003 et 2008 ; pour le gaz de l’école, il nous faut prévoir 12 000 € pour 2008 contre 8 940 € en 2007.

La décentralisation, les nouvelles normes, les évolutions technologiques de communication et de travail
constituent autant de charges supplémentaires. Par exemple, la Préfecture n’envoie plus que des courriels, à nous de les éditer ; les logiciels imposés pour suivre la décentralisation de l’État sont de plus en plus importants et nécessitent davantage de maintenance ainsi que des ordinateurs toujours plus puissants et coûteux
.
Le SMICVAL vient de créer une redevance spéciale pour les Communes
. En 2008 elle s’élève à 6,66 € par habitant soit 5 642 € pour Gauriac. Cette somme représente à elle seule une hausse de 2,88% des impôts locaux. Considérant qu’il s’agit d’une double taxation des citoyens, nous avons refusé de la payer en 2007. Le Sous-préfet nous a fait savoir que si nous persistons cette somme ferait l’objet d’un prélèvement d’office. Les Maires des autres communes qui avaient procédé de même ont maintenant tous décidé de payer. Si nous persistons dans notre refus, nous allons créer une situation négative pour la Commune. Il nous faut donc à notre tour régulariser en payant la redevance spéciale de 2007 d’un montant de 2 821€ (soit 3,33 € par habitant).
Retour

Info 2. Il faut envisager l’embauche d’un agent technique polyvalent à mi-temps pour répondre convenablement aux besoins de la population en matière d’entretien du village. Nous repoussons d’année en année cette décision, elle devient maintenant urgente et coûtera environ 8 000 €. À cela s’ajoute une augmentation de 4% des frais de personnel du fait de l’entretien des nouveaux équipements et de la prise en compte des évolutions de carrière. Retour

Info 3. Notre participation au fonctionnement des collèges et lycées passe de 8 400 € à 9 700 €, soit une augmentation de 8,6%. Cela est principalement dû à la modification de la carte scolaire qui affecte maintenant à Bourg, et non plus à Blaye, les collégiens gauriacais. Or le collège de Bourg rembourse actuellement d’importants emprunts d’équipements sportifs. Pour les écoles de Gauriac-Comps il faut compter une augmentation de 4,5% pour compenser en partie les hausses des produits alimentaires à la cantine. Ceci nous oblige de porter notre participation au SIRP (syndicat intercommunal) de 61 727 € à 64 500 €. Retour

Info. 4. Il n'est pas prévu d'emprunt nouveau en 2008. Retour

Info 5. C'est l'excédent de fonctionnement attendu. La somme indiquée est la somme minimum attendue. En fait l’excédent de fonctionnement que l’on attend réellement en 2007 est bien supérieur car l’équipe municipale compte bien économiser sur chaque ligne budgétaire. L'objectif étant à nouveau de dégager une capacité d'autofinancement de l'ordre de 60 000 euros cette année. cela sera cependant difficile cette annné, compte tenu de l'augmentation des charges de la commune. Retour

Info 6. Impôts locaux : la somme indiquée représente la taxe d'habitation et les taxes sur le focier bâti et non bâti. Le Conseil municipal a décidé d’augmenter le taux des taxes de 2,88 % (taxe d’habitation, taxes sur le foncier bâti et non bâti). Cette augmentation ne tient compte que des charges liées à la redevance spéciale du SMIVAL que la Commune ne peut assumer. Par contre les autres augmentations seront prises en charge cette année par le budget général qui sera donc à nouveau soumis à un maximum de restrictions en ne portant pas préjudice à la qualité de la vie communale. Il faut noter que l’augmentation du taux des taxes s’applique sur des bases qui sont réévaluées cette année de 1,6% par l’État. Retour

Info 7. Les dotations d’État sont des sommes provenant des recettes de l’État et qui sont reversées aux communes. Pour 2008 elles s’élèvent à 160 503 € ce qui représente une réévaluation d’à peine 1,01% qui est, on le constate, très inférieure à l’augmentation des frais de la collectivité. Retour

Info 8. Capacité d'autofinancement. L’excédent dégagé permet à la Commune de réaliser les travaux indispensables pour bien vivre à Gauriac (le budget d'investissement est alimenté à partir de ce surplus). Retour

| Fonctionnement | Investissements | Taxes locales |
| Haut de page | Accueil | Mairie | Découverte | Vie locale |