| Accueil | Nouveautés | Agenda | Contact |


< Budget

Budget 2006


| Fonctionnement | Fonds de réserve | Investissements prévus | Taxes locales |

FONCTIONNEMENT 2006
Ce tableau indique les dépenses obligatoires de la commune et ne tient pas compte d'éventuelles recettes exeptionnelles en 2006.
DEPENSES
Prévu
en 2005
Réalisé
en 2005
Prévu
en 2006
  RECETTES
Prévu
en 2005
Réalisé
en 2005
Prévu
en 2006

Charges à caractère général
Travaux d'entretien, électricité, carburant, affranchissements, assurances, éclairage public, télésurveillance Perrinque, etc.

111 930 
97 702 

 106 400 
info. 1 

 

Atténuation des charges de personnel info. 3
Remboursements CES, CEC, arrêts maladie

14 000 
16 072 

9 800

Charges de personnel        

150 300 
143 720 
 159 380 
 

Produits des services
Garderie, location de salles, etc.

3 229  
4 371 
2 827  

Autres charges de gestion courante info. 2  
Syndicats intercommunaux, associations, élus, service d'incendie, etc.

 

132 050

 

122 193 

 

126 787

  Impôts et taxes   info. 4
 197 839 
204 254   

 207 360 

Raccordements au réseau d'assainissement
 

Dotations et participations versées par l'Etat

197 714 
192 773  
197 772
info. 6

Charges fionancières info. 1
- Intérêt des emprunts
- Remboursement en capital
(virement à la section d'investissament)


25 036 
 37 048 

 


25 043
37 984  


27 300 
43 800 

 

Autres produits de gestion courante
Loyers (logements et commerces)

46 730  
48 899 
54 700 
Atténuation de produits
326 
0
  Travaux en régie
       

Produits financiers et exceptionnels

3 790 
3 857 
1 800 
       
TOTAL des dépenses
456 364 
426 968  
463 993  
 TOTAL des recettes
463 302 
470 226 
465 259 
Pour la réalisation des ces objectif, voir le budget 2007 (quand il sera disponible).

EXCÉDENTS DE FONCTIONNEMENT (= autofinancement)

Excédent réalisé en 2005 : 43 258 € (soit 470 226 - 426 968 aux arrondis près) info. 5

Excédent prévu en 2006 : 1 266 € (soit 465 259 - 463 993) info. 6

FONDS DE RESERVE
Ces sommes apparaîssent de manière complexe dans le budget. Elles sont ici mises en évidence pour une meilleure compréhension de la politique financière de la commune.
Situation
fin 2004

Situation
fin 2005

Fonds de roulement
C'est le "porte monnaie" de la commune qui permet de faire face aux dépenses quotidiennes. Son montant représente un peu plus de deux mois de trésorerie.info. 7

75 000 
75 000 

Provision pour assainisement
Elle permet de financer les branchements au réseau au fur et à mesure des travaux. Dans l'avenir il nous faudra encore alimenter cette provision. info.8

229 
9 000 

Provision pour investissements patrimoniaux
C'est le produit de la vente de terrains et de bâtiments. La municipalité a pris l'engagement de n'utiliser ces sommes que pour des investissements en patrimoine.
Les sommes immobilisées sont placées afin d'éviter toute érosion monétaire (placements d'Etat) info.9

223 451 
192 224 

INVESTISSEMENTS PREVUS en 2006
OPERATIONS prévues
2006
  RECETTES d'investissement
MAIRIE
 

La plupart de ces investissements, notamment les plus onéreux, sont conditionnés à l'obtention de subvention (État, Région, Département).

Ils seront donc réalisés au fur et à mesure du versement des subventions qui s'y rattachent.

Cela explique aussi que certains investissements soient reportés d’une année sur l’autre.

Atelier municipal (remplacement de la tondeuse à gazon)
3 000 
 
Matériel Mairie
2 000 
 
BATIMENTS COMMUNAUX
 
École (rénovation de la classe de CE)
40 681 
 
Maison du peintre
600 
 
Salle polyvalente (création)
280 000 
 
Gymnase
1 500 
 
Bâtiments communaux (entretien, locaux associatifs)
39 200 
 
VOIRIE ET RESEAUX
 
Voirie communale (VC 1, 4, 6, 15 et 17)
126 081 
 
Réseaux (enfouissement)
5 600 
 
INVESTISSEMENTS FONCIERS
 
Plan Local d'Urbanisme (frais d'études)
13 000 
 
Terrain La Plaine (4 000 m2 de réserve foncière)
29 500
 
Avance pour Lotissement Le Bourg
211 
 
AUTRES ACTIONS
 
Carrières de Perrinque (comblement de carrière souterraine sous 8 maisons)
621 856 
 
Falaise de Marmisson (confortement)
106 200 
 
Cimetière (Jardin du souvenir)
10 000 
 
   
TOTAL
1 279 429 
 

TAXES LOCALES 2006 augmentation de 2 % par rapport à 2005
 
Taux d'imposition
Ces taux (en %) s'appliquent à la base d'imposition indiquée sur la feuille d'impôt
et permettent de calculer le montant de votre impôt.
Taxe sur le foncier non bâti
46,18
Taxe sur le foncier bâti
23,98
Taxe d'habitation
12,03

info. 1. Même si la dépense apparaît en hausse par rapport à 2005 c’est sur les charges à caractère général que nous pouvons, cette année encore, compter faire des économies. En effet, comme les années précédentes, l’équipe municipale fera son possible pour freiner ces dépenses et rester en dessous du budget prévu. Ceci d’autant plus que 2006 et 2007 vont voir la fin du paiement de la télésurveillance de Perrinque. Cette dernière est en effet rendue inutile par les travaux de confortement. Cependant, en contrepartie, nous devrons payer les échéances de l’emprunt destiné à financer ces travaux. C’est ce qui explique l’augmentation des charges financières. Retour

info. 2. C’est sur le poste Autres charges de gestion courante qu’est reconstituée la provision destinée à la contribution communale pour les branchements individuels de la prochaine tranche d’assainissement (Perrinque, Camp-Haut, Banly). Il est prévu 9 000 € pour 2006. Retour

info. 3. La diminution du poste Atténuation des charges de personnel correspond à la fin de contrat d’un poste en CES, pour lequel nous ne recevons évidemment plus d’aide financière. Retour

info. 4. Impôts locaux . La somme indiquée représente évidemment la taxe d’habitation et les taxes foncières mais d’autres taxes sont ici comptabilisées. Le budget est marqué cette année par une augmentation de 2% sensiblement équivalente à l'augmentation du coût de la vie selon l'IN SEE , soit 1,8  %.
Cette augmentation s’explique de deux manières.
En dépenses , comme pour les familles, l'augmentation très importante du gaz, la multiplication par 4,5 du prix de l'eau avec l'assainissement, l'évolution des règles bien souvent liées aux normes de sécurité engendrent des dépenses supplémentaires. L a décentralisation ou la privatisation de certains services de l'État, les frais de secrétariat et de plus en plus de formations de personnels ne sont plus prises en charge, etc.
En recettes la baisse sensible, de 0,7 %, de la participation de l'État (Dotation globale de Fonctionnement) et la diminution voire même suppression de certaines subventions grèvent notre budget.
Retour

info. 5. Capacité d'autofinancement. C’est finalement le chiffre le plus important du budget. En effet, dans le budget communal, comme dans celui d’une famille, c’est quand on a payé toutes les charges obligatoires (le budget de fonctionnement) que l’on voit ce qu’il reste pour faire des achats d’équipement (le budget d’investissement). Or, l'équilibre financier du budget de fonctionnement entre les recettes et les dépenses est à nouveau maintenu cette année. L’excédent dégagé permet à la Commune de réaliser les travaux indispensables pour bien vivre à Gauriac (le budget d'investissement est alimenté à partir de ce surplus). Pour exemple, la réfection d'un kilomètre de route « goudron gravillonné avec reprofilage  » coûte 30 000 €. D'où la nécessité d'obtenir la meilleure capacité d'autofinancement possible. Retour

info. 6. La somme indiquée en apparaît alors bien maigre : 1 266 €. En fait l’excédent de fonctionnement que l’on attend réellement en 2006 est bien supérieur car l’équipe municipale compte bien économiser sur chaque ligne budgétaire. Par exemple, la capacité d'autofinancement nette « hors remboursements d'emprunts » retrouvée en 2005 s'établit aujourd'hui à 43 258 € alors que le budget primitif 2005 prévoyait 6 938 €. Retour

info. 7. Le fonds de roulement correspond à deux mois d'exercice (75 000 €) s'avèrent suffisants. Retour

info. 8. La provision pour assainissement avait été entièrement utilisée en 2004 et début 2005 à l'occasion de la première tranche de travaux et de son extension. Courant 2005, le Conseil a décidé de commencer à reconstituer cette provision en prévision de la prochaine tranche.Retour

info. 9. La provision pour investissements diminue cette année du fait des travaux réalisés. Comme les années précédentes, la plus grande partie de cette somme(180 000 €) est placée de manière à éviter toute éroision monétaire. Retour

| Fonctionnement | Fonds de réserve | Investissements prévus | Taxes locales |
| Haut de page | Accueil | Mairie | Découverte | Vie locale |